Capture d’écran 2015-03-13 à 09.15.26

 

Architecte incontournable depuis quelques années, Christian Biecher , appartient à une génération de créateurs sensibles aux croisements de différentes disciplines. Urbanisme, architecture, design, se fondent dans des approches concertées.

Il a dessiné des bâtiments publics aussi bien que des intérieurs pour de grandes marques en France et dans le monde, parmi lesquels la Bibliothèque départementale de Carcassonne ou l’immeuble Printemps à Strasbourg, les grands magasins Harvey Nichols de Hongkong ou Dublin et tout récemment la rénovation de la Bourse de Budapest).

Il est également à l’origine d’un hôtel 4 étoiles à Paris dans le 14ème (ouverture prochaine) et d’un îlot de logements, crèche, commerces, station de métro aux Batignolles à Paris (2017).
Christian Biecher crée des objets et des meubles pour de nombreuses marques et galeries dans le monde (Néotu, Mouvements Modernes, CatBerro).
Il a été lauréat des Albums de la jeune architecture en 1993, élu Créateur de l’année en 2002 (Maison&Objet, Paris). Le Ministre de la culture lui a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite en 2009.

Entre deux avions, cet esthète a eu la gentillesse de bien vouloir répondre à nos questions :

 

1/En quoi consiste votre travail ?
Aujourd’hui mon travail est celui de l’architecte. Je conçois des immeubles à usage d’habitation, d’hôtel, de commerce, bureau. Mais aussi  des équipements, des projets d’urbanisme. Et parfois des meubles

2/Comment définiriez-vous votre style ?
Rythmé, graphique…

3/Quelles sont vos inspirations ?
J’aime observer les relations  entre la nature et la géométrie.
Les lumières m’inspirent; j’aime les exprimer à travers un choix précis de matériaux.

4/Quelle est votre vision de designer sur le tissu dans la décoration intérieure ? Comment l’utilisez-vous ?
J’aime que le tissu conduise la lumière justement ;  qu’il l’amène au centre de l’espace. Sous certains angles la couleur d’un velours de soie peut disparaître pour prendre la couleur du ciel. Un feutre mat peut la stopper net.

5/Quelle est pour vous la matière du P/E 2015 ?
Une matière printanière, fleurie…

6/Quels sont vos 5 commandements déco ?
J’en trouve quatre…

– Trouver son idée  dans le génie du lieu
– Observer ses occupants et leur relation avec leurs objets préférés
– Transgresser les codes pour ne pas s’endormir
– Aimer son projet ou le quitter

7/ Quel est le déco faux pas qui vous exaspère ?
J’adore les faux pas !

8/ Une adresse que vous aimeriez nous faire découvrir ?                                 Le restaurant de la « cheffe » (étoilée) Anne Majourel, à l’entrée du cimetière marin de Sète. C’est un lieu plein de poésie que j’ai dessiné pour Anne où on mange merveilleusement les poissons de la Criée sous les formes les plus inventives : La Coquerie, 1 chemin du Cimetière-marin, Sète (1 macaron Michelin).

www.biecher.com

 

Mots clés : architect d'interieur - architecte - architecture - bâtiments publics - Christian Biecher - créateur - Décoration - design - interview - meubles - objets - Urbanisme - votre intérieur