Architectes, décorateurs et designers de renom s’illustrent dans l’hôtellerie et signent une décoration aussi cosy qu’arty. Ces atmosphères « comme à la maison » sont de nouvelles sources d’inspiration. Côté tissu, le rideau s’expose ! 

Grandiloquente, discrète, branchée, classique, inspirée, la déco des hôtels interpelle plus qu’elle ne laisse indifférent. Elle agit comme un teaser pour susciter l’attention, se faire le rappel d’une atmosphère qui impacte nos souvenirs. Plus enlevée qu’à la maison, elle est du registre de la mise en scène dans laquelle nous ne pourrions peut-être pas vivre au quotidien mais dont la prestance attise notre curiosité. Dans ces lieux, on aime glaner des idées de scénographie, des associations de couleurs et de matériaux, des mix & match de tissus inédits. De quoi inspirer nos intérieurs et peut être oser ce que nous n’oserions jamais !

Arrêt sur le rideau

Le tissu… c’est l’âme de la maison ! Au pays de la couleur et du motif, les belles matières apportent la touche cosy, l’élégance intemporelle ou l’esprit du moment… Fort de ses multiples finitions, le rideau fait lien avec la décoration en touche finale. Il habille la fenêtre, la calfeutre comme il s’improvise en séparation de pièces. Il se donne des allures de diva empruntant à l’art, au théâtre ou à l’architecture environnante, son inspiration. Tour d’horizon en images.

Sur la scène du théâtre 

Rideau cohen-sacha-12

Rideau cohen-sacha-12

Situé dans le quartier des théâtres, en contrebas de la butte Montmartre et du Moulin Rouge, lieu dit de la Nouvelle Athènes des artistes du mouvement romantique, le décor de l’hôtel Sacha est orchestré par l’artiste et architecte d’intérieur Julie Gauthron. « J’ai travaillé la composition de la chambre comme un petit théâtre avec un coté salle et un coté scène. Les rideaux de scène deviennent les rideaux d’un baldaquin, les spectateurs sont en tête de lit, notre client aux premières loges… », confie-t-elle. Voilà de quoi plonger le voyageur dans l’univers du spectacle et de l’effervescence parisienne ! www.hotelsacha.com

 

A l’opéra

Rideau hôtel Indigo

Rideau hôtel Indigo

C’est par l’architecture du bâtiment et son environnement que l’architecte Jean-Philippe Nuel instruit ses projets. Situé non loin du Palais Garnier, l’hôtel Indigo en incarne les codes. Ici, le rideau est traité dans l’illustre tradition de la scène sur fond de fresques XXL de l’Opéra. Un décor qui se mêle harmonieusement à des éléments de design contemporain. www.ihg.com/hotelindigo

 

Petit luxe à la française version XXIème siècle ! 

Chess Hotel- ©Christophe Bielsa

Chess Hotel- ©Christophe Bielsa

Pour leur premier hôtel à Paris, The Chess Hotel, Gilles & Boissier ont tenu à introduire dans ce projet la notion de calme, de silence, au coeur d’un quartier bruyant. « Nous sommes allés à l’essentiel, pour imaginer des chambres qui soient des sortes de pied-à-terre, efficaces et élégants ». Ici tout en sobriété, un lourd rideau de velours écru crée la séparation entre la chambre et la salle de bains. Animé d’une rayure verticale noire, sa teinte fait écho à la pierre Marquina noire de la salle de bains. www.thechesshotel.com

 

Le mix&match 

Rideau crayon rouge -SUITE ROUGE EPICEE

Rideau crayon rouge -SUITE ROUGE EPICEE

On Nous retrouvons Julie Gauthron à l’hôtel du Crayon Rouge. Usant de son style cosy et arty, elle téléscope les papiers-peints aux motifs abstraits pour provoquer leur décalage et créer une signalétique colorée. Il se peut qu’elle soit sur la bonne ligne comme en témoignent ces rideaux confectionnés pour suivre le soubassement. www.hotelcrayonrouge.com

 

Chic urbain 

Rideau en coordonné YS 1408 04 - Hotel des Galeries Bruxelles 398

Rideau en coordonné YS 1408 04 – Hotel des Galeries Bruxelles 398

Placé face à la Galerie du Roi et de la cathédrale à Bruxelles, l’hôtel des Galeries joue d’un subtil décalage vintage. Une simplicité intemporelle que l’architecte des lieux, Camille Flammarion associée à Fleur Delesalle, introduit dans le choix des meubles et des matériaux : parquet au sol, rééditions des appliques Charlotte Perriand pour Cassina, tables de nuit en céramique, tapis édités pour l’hôtel par Toulemonde Bochart… Arborant une douce couleur amande en harmonie avec le tapis, les rideaux de velours s’alignent avec un tombé souple et élégant dans la perspective immaculée de la chambre. www.hoteldesgaleries.be

 

Réflexion artistique 

Hotel_du_Ministere_44391

Hotel_du_Ministere_44391

Toujours dans une mouvance graphique, l’architecte d’intérieur François Champsaur signe le second acte de l’hôtel Ministère. L’esprit « Atelier » de l’extension s’anime dans l’expression d’une géométrie de lignes omniprésentes, ponctuée par des taches de couleurs primaires qui se répondent du mobilier design aux accessoires, du jeu graphique de la moquette en noir en blanc jusqu’au graphisme des tableaux des rideaux. www.ministerehotel.com

 

Douceur du dégradé 

Hôtel Marianne - chambre-05-01 md

Hôtel Marianne – chambre-05-01 md

Signé par l’architecte d’hôtel Vincent Bastie et Charles Zana pour l’architecture intérieure, l’hôtel Le Marianne situé non loin des Champs Elysées prend des airs de demeure particulière. Conçues comme des cocons, les chambres font la part belle aux beaux matériaux (velours, cuir, bois clairs, parquet gris chiné) et s’animent de subtiles nuances en ponctuation (bleu pétrole, moutarde…) réveillant ainsi la sobriété des murs. Ici, les rideaux affichent un dégradé du gris fumé au beige clair qui laisse filtrer une lumière douce tandis que la tête de lit vibre d’un tissu graphique à losanges. www.lemarianne.com

 

L’exubérance des coordonnés

8 le rideau en coordonné HA_10

Place à la théâtralisation avec Christian Lacroix comme chef d’orchestre du nouvel hôtel Antoine situé dans le 12ème. Choc des styles à tous les étages comme pour retracer par strates, les différentes époques de ce quartier. Au troisième étage, on célèbre les ateliers d’ébénistes traditionnels dont le décor plus conventionnel s’exprime avec des fleurs et des rayures classiques aux murs et aux rideaux, du mobilier romantique et une fresque « paysage ». Un confort classique bousculé par l’art des mélanges. www.hotelantoinebastilleparis.com

 

Comme un tableau

Rideau tableau Hôtel Les Matins de Paris - Chambre © Alban Couturier (12)

Rideau tableau Hôtel Les Matins de Paris – Chambre © Alban Couturier (12)

Pour se fondre sans peine dans le quartier désormais branché de Pigalle, l’hôtel Les Matins de Paris créé par le cabinet d’architectes Vincent Bastie revendique un décor à la fois sobre et contemporain. Si les chambres possèdent des éléments décoratifs communs – une moquette moelleuse, des murs gris taupe, un dressing et de hautes tables de chevet faisant office de bureau -, elles sont réveillées par la touche pop des rideaux inspirés des toiles de Kandinsky et Miro. www.lesmatinsdeparis.com

 

En harmonie avec le mur

Rideau en coordonné DUPOND SMITH HOTEL_LORD R'HOONE 3

Rideau en coordonné DUPOND SMITH HOTEL_LORD R’HOONE 3

Situé au cœur du Marais, le Dupont Smith oscille entre tradition française et esprit contemporain. Orchestrée par le duo d’architectes Anne Peyroux et Emmanuèle Thisy, la décoration multiplie les pirouettes et contrastes de style. En tête de lit, la céramique joue de son relief tandis que la tenture murale et les rideaux amortissent le choc de ce matériau dur. Déclinés en ton sur ton de céladon, le shantung de soie avec broderie motif du XIVème siècle des rideaux se confronte au velours contemporain de la tenture murale. www.hoteldupondsmith.com

 

 

Mots clés : Anne Peyroux - architectes - Arty - associations de couleurs - cabinet d’architectes - Camille Flammarion - Charles Zana - Charlotte Perriand - Christian Lacroix - cosy - de renom - décorateurs - designers. - élégance intemporelle - Emmanuèle Thisy - Fleur Delesalle - François Champsaur - Gilles & Boissier - habille la fenêtre - Hôtel Antoine - Hôtel Dupont Smith - Jean-Philippe Nuel - Julie Gauthron - l’hôtel des Galeries - l’hôtel du Crayon Rouge - l’hôtel Indigo - l’hôtel Le Marianne - l’hôtel Les Matins de Paris - l’hôtel Ministère - l’hôtel Sacha - l’hôtellerie - maitres - matériaux - mise en scène - mix & match de tissus inédits - multiples finitions - rideau - séparation de pièces - The Chess Hotel - Vincent Bastie