Interview de Catherine Jarno, rédactrice en chef du site Decofinder, le salon en ligne international de la décoration, du design et de l’habitat

Catherine Jarno – Rédactrice en chef de Decofinder

Que représente pour vous le site The Decoralist?

Pour ceux qui sont déjà exigeants et initiés « The Decoralist » est un site merveilleux. On vient y puiser l’excellence et trouver de bonnes adresses. Pour les autres, il faut tout de suite leur communiquer l’adresse du site et leur dire que « The Decoralist » est une mine de renseignements, de conseils, que c’est aussi un blog plein d’idées, un magazine, une encyclopédie lorsque l’on cherche une définition précise dans l’univers du textile. Ce site est tout cela à la fois. Il vous fait découvrir les collections et les tendances des belles maisons de tissus. c’est un vrai bonheur. 

Quels sont les atouts de ce partenariat?

Decofinder va pouvoir offrir à « The Decoralist » des mises en avant dans ses newsletters sous forme de portrait : de tapissiers, décorateurs, architectes d’intérieur, éditeurs de tissus…et faire découvrir à son visitorat tous ces métiers d’excellence qui ne sont pas ou peu connu du grand public. Decofinder va pouvoir aussi relayer les événements organisés par « The Decoralist ». Nos deux sites sont une force et peuvent multiplier leurs actions et mettre en lumière de belles marques, des matières innovantes, des savoir-faire..

Comment évolue, selon vous, les habitudes des consommateurs en matière de décoration?

je dirai qu’il y a 3 profils de consommateurs :

1) Ceux qui n’ont pas le temps de chercher, qui ne s’intéressent pas vraiment à la déco, mais qui doivent meubler leur intérieur, donc ils se tournent vers ce qu’on appelle les grandes enseignes : Ikéa, Habitat, Roche-Bobois, Conforama, Monoprix (qui fait des petits objets de déco), Leroy Merlin qui a développé depuis 10 ans un univers déco. 

2) Vous avez ensuite une clientèle avertie, exigeante, connaisseuse qui achète des magazines, qui cherche sur des blogs, ou des sites internet, qui prend le temps de faire le tour du marché, pour savoir ce qu’elle veut et ce qu’elle aime, et qui prend en compte les tendances. 

3) Le 3ème profil, je dirai les trentenaires, csp+ ou pas. Ils maîtrisent la recherche sur le net, ont des désirs très précis, sont dans l’air de l’écologie, peuvent acheter des objets recyclés ou customisés et en même temps avoir un coup coeur pour une sculpture ou un tableau contemporain. Le réflexe premier : ils cherchent tout ou presque tout sur le net. Ils font des recherches très poussées, et savent utiliser à merveille toutes les ressources du net, ils peuvent acheter des objets qui sont à l’autre bout du monde. Ils osent. L’utilisation du net a tout bousculé dans la manière de rechercher, d’acheter, de revendre ses propres objets. Les internautes peuvent aussi devenir  « éditeur » en s’associant à des sites qui proposent de façon collective ou collaborative de fabriquer l’objet qui vous intéresse: une table , une chaise… Cette génération est à la fois, acteur, acheteur et revendeur. 

Quel est votre idéal en décoration?

C’est trouver un équilibre entre des objets contemporains et des touches classiques. Un appartement dépouillé, épuré avec des couleurs « pastels » et faire ressortir le bel objet qu’il soit design, contemporain ou classique. J’aime le mariage des mélanges, des époques, j’aime sentir la vie. 

Votre rêve Décoratif?

Avoir une maison entourée de nature. J’ai fait une expérience en Bretagne sud où j’ai passé du temps dans une maison qui était pratiquement sur la plage. L’océan, le ressac remplissait la maison. La lumière, les vues de mer, qui entraient par toutes les fenêtres étaient déjà en soi une décoration. La couleur intérieure dominante de la maison était le blanc et des camaïeux de beige. C’était très reposant, et les couleurs venaient de l’extérieur. Les matières utilisées étaient nobles, du bois et du marbre. j’en garde un grand souvenir.

Quel est votre pâtisserie préférée?

J’ai un faible pour les « Shortbread » petits biscuits sablés originaires d’Ecosse, préparés par ma grande soeur Florence. Beurre, sucre, farine. C’est un vrai délice, avec un café, un thé, un verre de lait, le gâteau craque sous la dent, et si en plus il a été fait avec du beurre salé , une pure merveille. Tout le monde est séduit grands et petits. 

www.decofinder.com