Apres 12 ans d’expériences professionnelles en tant que graphiste et styliste de mode puis diplômée de La Bonne Graine (CFA de l’ameublement à Paris), Julie met ses connaissances textiles et sa créativité au service de son entreprise : J.P Manufacture.

 Quelle est la qualité première d’un bon tapissier?

Le tapissier doit être pédagogue et de bons conseils auprès de ses clients, c’est à dire leur expliquer les différentes façons de réaliser le travail demandé avec les avantages et les inconvénients des matériaux utilisés. Le tapissier est curieux et se forme tout au long de sa vie professionnelle.

Quels services apportez-vous à vos clients pour vous distinguer? (conseils, personnalisation, livraison, etc…)

Ancienne styliste et graphiste je propose une visualisation par ordinateur du futur projet avec les tissus choisis. Les clients peuvent ainsi se projeter plus facilement et avoir une vue d’ensemble. De plus, s’ils hésitent entre plusieurs tissus, je leur envoie les échantillons et les visuels avec les différentes options. Ainsi ils prennent leur temps, demandent l’avis à leur entourage et souvent le mien, mon ancien métier les rassure.

 Quel référence/pièces de mobilier sont les plus demandées aujourd’hui et pourquoi?

Le fauteuil voltaire revient souvent dans les demandes de réfections.

Les clients évoquent le souvenir de leurs parents ou de leurs grands-parents assis dans ce fauteuil. C’est aussi le confort apporté par la forme, ils souhaitent perpétuer de génération en génération ce patrimoine mobilier.

Mais il y a aussi de plus en plus de mobilier vintage 50, 60, 70, c’est un effet de mode  je pense, mais aussi par attachement et pragmatisme  « nous ne trouvons rien dans le commerce qui nous plaisent autant que notre canapé ». Le tapissier doit donc s’adapter au mobilier industriel, ce qui nécessite une recherche plus adaptée à l’artisanat.

 Quel est votre rêve décoratif?

J’aurai rêvé participé à la renaissance de l’Hôtel du collectionneur.

L’époque qui me fascine artistiquement (outre la période Louis XVI par son savoir-faire technique) est l’art déco. Glamour, lignes sans fioritures, élégantes et qui vont à l’essentiel et puis les motifs bien sûr !

Un autre rêve, la décoration entière d’une maison pour harmoniser tous les textiles en ayant carte blanche et un budget illimité ! 

 

Mots clés : artisanat - atelier - canapé - décorateur - Décoration - fauteuil - rideaux - savoir faire - sièges - tapissier - tissus