Lambrequin

Ornement découpé en bois, en métal ou en étoffe.

On peut le comparer à une frise découpée. Il a été employé en tapisserie depuis le XIIIe siècle.

Il était connu sous le nom de « filatière », ornement d’étoffe, ornement peint ou sculpté, ayant la forme de draperies, mais il ne devint réellement en vogue qu’au XVIIIe siècle.

Abandonné pendant quelques années par nos modernistes, il a été repris à nouveau, car enrichi de broderies, talonnage, franges, glands, et parfois drapé, le lambrequin a toujours été très meublant et d ‘un effet très décoratif. (Arts et métier du tapissier-décorateur)

Pièce de tissu rectangulaire destinée à décorer le haut d’une fenêtre, d’un ciel de lit, d’une porte ou d’une baie.

Le lambrequin est droit ou arrondi en partie supérieure, découpé en partie inférieure. les parties latérales généralement plus longues que le centre. Il peut être décoré de d’éléments de passementerie tels que : glands, galons, franges, ou broderies… (Dictionnaire des textiles)

 

 

Ateliers Charles Jouffre

Ateliers Charles Jouffre

Mots clés : entourage de fenêtre - fenêtre - lambrequin - rideaux